Couverture Un sentiment plus fort que la peur

Présentation : Dans l'épave d'un avion emprisonné sous les glaces du mont Blanc, Suzie Baker retrouve le document qui pourrait rendre justice à sa famille accusée de haute trahison. Mais cette découverte compromettante réveille les réseaux parallèles des services secrets américains. 
Entraîné par l'énigmatique et fascinante Suzie Baker, Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, mène une enquête devenue indispensable à la survie de la jeune femme. Traqués, manipulés, Suzie et Andrew devront déjouer pièges et illusions jusqu'à toucher du doigt l'un des secrets les mieux gardés de notre temps.

Mon avis : 3,5/5

Contente de retrouver le héros : la fin du bouquin précédent "Si c'était à refaire" était un grand suspens ! Comme d'habitude, les descriptions des paysages sont justes sublimes et la lecture est très agréable : le style est léger et simple, impossible de laisser ce livre sur la table. J'ai adoré la façon dont l'auteur commence son roman : hop hop hop ! On rentre desuite dans l'histoire, et j'adore. Côté personnages, le livre nous apprend de nous méfier de tout le monde tout le temps, même nos parents et amis les plus proches. Faut pas non plus être parano. Le mystère m'a bien plus, un peu trop politique alors j'ai eu du mal à suivre. Le plus plus plus de ce bouquin : l'humour. J'aime bien ces répliques entre Suzie et Andrew, on est obligé de décrocher un petit sourire. MAIS ! Ce n'est pas le meilleur livre de Marc Levy. Je le conseille plustôt aux fans de l'auteur. 

 

Logo Livraddict